L'actualité immobilière sur Nice
27 oct

Quelle taxe foncière paierez-vous si vous achetez un appartement à Nice ?

80©-Richard-Villalon-copy

Bonne nouvelle : si vous voulez acheter un appartement à Nice, face à la mer, la ville fait partie des petites chanceuses où la taxe foncière n’a que peu évolué si on regarde la situation dans les 50 plus grandes villes françaises. Selon l’UNPI (l’Union nationale des propriétaires immobiliers), entre 2011 et 2016, la hausse n’a été que de 6,51%. C’est l’avant-dernière du classement, juste devant Saint-Étienne (+6,46%). Et pour une fois, les niçois apprécieront.

En tête du classement, on trouve Lille où la taxe a fait, elle, un bond de 32,24%. La ville du nord est suivie d’Argenteuil (+ 23,30 %), Nantes (+ 20,75 %), Créteil (+ 20,43 %) et Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis (+ 20,37 %). En moyenne, la taxe foncière a augmenté de 13,84 % dans les grandes villes de France, soit de manière comparable au reste du territoire.

En 2017, pas de changement : Nice fait toujours partie des villes où acheter un appartement, en termes de taxe foncière, est très intéressant. Entre 2016 et 2017, la hausse de cet impôt n’a été que de 0,40%. Limoges, Nanterre et Metz sont, cette fois-ci, en tête du classement. Heureusement, pour leurs habitants, Nanterre, Vitry-sur-Seine, Metz ou Limoges continuent cependant de se situer parmi les grandes villes aux taux de taxe foncière les moins forts. En moyenne, entre 2016 et 2017, la taxe foncière a augmenté de 0,97 % dans les cinquante plus grandes villes de France. C’est presque quatre fois moins qu’entre 2015 et 2016 (augmentation de 3,78 %).

Parmi les 50 plus grandes villes de France, les taux de taxe foncière sont restés inchangés entre 2016 et 2017 dans 32 communes. Ces villes sont deux fois plus nombreuses que sur la période 2015/2016, où seuls les propriétaires situés dans 16 grandes villes avaient pu voir leurs taux de taxe foncière maintenus. Dans toutes ces villes, la taxe foncière n’augmente que de 0,40 % par simple application de la revalorisation automatique des valeurs locatives.

O.D. / Bazikpress © Richard Villalon

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée